Giuseppe Manunta est né à Naples en juin 1968. Il habite aujourd’hui à Strasbourg.

Il a reçu une formation classique dans des écoles d’art ; il s’est ensuite spécialisé en tant qu’infographiste. Il est devenu auteur de bandes dessinées au début des années 1990.

En 1995, il commence le projet « Giunchiglia », une aventurière gentiment polissonne, qui sera édité en français en 2007 par Clair de Lune (2 tomes parus). Dès 1998, il continue dans la même veine une production réellement érotique pour les magazines italiens Blue et Selen (Vents d’Ouest puis Tabou ont édité certaines histoires en français). À partir des années 2000, il participe à de nombreux magazines internationaux (Penthouse Comix, Heavy Metal et Hunter). Il a collaboré avec de nombreuses maisons d’édition nationales et internationales : Edizioni Universo, Coniglio Editore, Eura Editorriale, Disney, Vents d’Ouest, Editions du Signe, Tabou Editions, Planeta de Agostini, Nuvoloso Edizioni, Le Verger Éditions, Editions du Long Bec et en tant que directeur artistique aux éditions Félès

Notons en particulier la série « Les cinq sens d’Eros », suite de petites histoires dont les sujets tournent autour des cinq sens (odorat, ouïe, goût, vue et, bien sûr, toucher) ; trois tomes sont parus chez Tabou. Plus récemment, de 2013 à 2015, il réalise « Zombie Walk », série mêlant action et fantastique, où son trait alerte fait merveille (Noir & blanc, aux éditions du Long Bec) ; en 2014-2016, il s’attaque au monument « Sherlock Holmes » sur un scénario de Roger Seiter (trois tomes parus aux éditions Le Verger) ; depuis 2017, toujours avec Roger Seiter, il met en forme les aventures du dandy « Maxime Valmont » au début du 20e siècle (deux tomes parus aux éditions Le Long Bec). En 2019, il participe à l’album collectif « HiéroglypH, Des aiguilles dans la gorge » (éditions Félès).

VISITEZ SON BLOG

AUTEUR - MANUNTA (BDs)