Laurent Segal est producteur et scénariste chez « Kanari Films » ; créé en 1993, cette maison de production indépendante aborde le monde qui nous entoure à travers le parcours de personnages engagés, mais elle s’est aussi faite une spécialité d’innover dans le domaine de la bande dessinée, avec trois documentaires à ce jour (voir plus bas) ; ces trois documentaires seront visibles pendant le festival.

Écoutez Laurent Segal présenter son travail là : Laurent Segal présente Kanari Films

« Il était une fois… Largo Winch », un film documentaire de Yves Legrain Crist et Capucine Lafait-Hémard, 52 minutes – 2008 – en coproduction avec Public Sénat et Cap 24, avec le soutien du CNC. L’histoire de la création d’un album de la fameuse série, de A à Z, en suivant les deux auteurs de la Provence à Hong Kong et retour, en passant par Paris ! Pour mieux comprendre les raisons d’un succès qui dure depuis dix-huit ans et plus.

« Laurent Vicomte, Entretemps », un film documentaire d’Avril Tembouret, 64 minutes – 2012 – en coproduction avec téléGrenoble, avec le soutien du CNC. Avec Laurent Vicomte, Claude Pelet, Bernard Yslaire, Jean-Charles Kraehn, Pierre Makyo, Jean Leturgie, Yvon Le Corre, Jérémy Folcher, Alain Spahr et Anthony Baratay. « Sasmira » : les nombreux admirateurs du tome 1 ont attendu la suite pendant… 15 ans ! Le documentaire suit la création de ce tome 2 pendant huit de ces années, où l’on voit un artiste épris d’exigence lutter contre le réel dans sa quête d’exigence…

« L’histoire de la page 52 », un film documentaire d’Avril Tembouret, avec Jean-Claude Mézières et Pierre Christin – 43 minutes – 2013. Pendant une semaine, la caméra est dans le studio de Jean-Claude Mézières, pendant qu’il commence sa planche, la dessine, décide que ça ne va pas, recommence, la termine enfin : ou comment naît un album par l’exemple !

KANARI FILMS (logo)